01Claude.jpg

CLAUDE LEPRÊTRE

Comédienne, metteure en scène et chanteuse

Après deux ans de formation à l’ACTEA à Caen, elle intègre en 2008, la 70e promotion de l’ENSATT. En 2011, elle joue dans Time for outrage, mis en scène par Jean-Philippe Albizzati (compagnie Comité 8.1) et en 2012 dans Baal de Brecht. En 2013, elle intègre la compagnie Premier Acte, dirigée par Sarkis Tcheumlekdjian. Elle jouera dans Chroniques d’un village imaginé d’après Gabriel Garcia Màrquez, Je t’embrasse pour la vie (Lettres à des morts, 1914-1918), Andorra d’après Max Frich (création 2016 au Théâtre des Célestins), Le Chaperon louche (tournée 2015- 2021) et dans Marianne ou la Confession d'un enfant du siècle, tous mis en scène par Sarkis Tcheumlekdjian. En 2020, elle rejoint la compagnie du Sarment pour le spectacle La Tente, mis en scène par Neus Vila Pons. Elle mène des ateliers dans les lycées, au sein de cours amateurs, de classes d'apprentis-comédiens et dirige deux spectacles avec des adultes handicapés, issus de l’institut l’Orée des Balmes en 2018 et 2022. Elle est la metteure en scène du Collectif 70, avec lequel elle crée Le Retour d'Harold Pinter en 2019 et Froid/Biographies d'Ombres de Lars Norén en 2022. En parallèle, elle est chanteuse du groupe caennais de rock noise Penny Drop.