Matthieu Dessertine

MATTHIEU DESSERTINE

 

Fondateur du Collectif et Festival Pampa, il passe par la classe libre des Cours Florent avant d’intégrer le CNSAD. Il travaille avec Jean-Pierre Garnier dans La Coupe et les lèvres, en 2010, au théâtre de la Tempête, et avec Benjamin Porée dans Une Saison en enfer d’Arthur Rimbaud en 2014, mais surtout avec Olivier Py, actuel directeur du Festival IN d’Avignon, dans Les Enfants de saturne en 2009, puis il est Roméo dans Roméo et Juliette au Théâtre de l’Odéon-Théâtre de l’Europe en 2011, Orlando dans Orlando ou l’Impatience (Festival IN Avignon, Théâtre de la Ville) et Edgar dans Le roi Lear, créé en Juillet 2015 dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes – Festival IN d’Avignon. En 2016, il tient le rôle principal dans État de siège d’Albert Camus mis en scène par Emmanuel Demarcy Mota, au Théâtre de la Ville. Puis il travaille en 2018 avec Benjamin Porée en tant que co-auteur et acteur dans Hamlet, il faut arracher la joie aux jours qui filent. En 2019, il joue dans L’école des femmes, mis en scène par Christian Esnay. Il travaille également avec Bruno Bonhoure sur Le purgatoire, spectacle musical autour de l’oeuvre de Dante. Au Festival Pampa, il a mis en scène : Richard II, Alice aux pays des merveilles, Démons, et Dom Juan. Au cinéma, il a travaillé avec Michel Hazanavicius dans Le Redoutable, avec Cosimo Terlizzi dans Dei, avec Josée Dayan dans La mauvaise rencontre et Capitaine Marleau, avec Anthony Doncque dans 1992, avec Cédric Anger dans L’amour est une fête,  avec Nicolas Klotz, Frederic Mermoud, Nina Companeez, Yvan Fegieres  dans Les rivières pourpres.