FESTIVAL PAMPA 2022
                                 8e ÉDITION

Nous écrivons ce texte en mars 2022, en espérant qu’il sera la pierre de touche de la huitième édition de notre festival. Les deux dernières années nous ont rappelé combien ce rêve était fragile, dépendant bien évidemment de la liberté de mouvement des uns et des autres mais également, depuis peu, de lois et de mesures contraignant parfois jusqu’à l’absurde toutes nos volontés.

La fête théâtrale est un îlot d’expression libre. Agora, lieu de rencontre, de savoirs partagés quand elle est permise, elle peut se transformer en acte de résistance quand elle est contrainte. C’est pourquoi, malgré la fragilité apparente de nos métiers, il n’est pas de période, même parmi les plus sombres de l’Histoire, où le lieu du théâtre n’ait pas continué à produire ses mouvements de pensées libertaires. La période que nous traversons, à bien des égards, semble contenir les germes de nombreux effondrements, de nombreuses passions tristes.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous semblons sortir de la crise pandémique. Mais depuis peu, une nouvelle guerre est déclarée. Certes, l’humanité n’a jamais cessé de la faire, n’a jamais, semble t-il réussi à se souvenir activement de ses horreurs passées, cependant une guerre de plus est un recul supplémentaire. Nous ne pouvons pas prévoir ce qu’il adviendra dans quelques mois. Mais toutes les questions, toutes les apories que ce conflit soulève se doivent d’être au cœur de notre réflexion.

Avec les armes du théâtre, nous tenterons d’y infuser certaines nuances, de comprendre leurs enjeux, d’y apporter quelques réponses. Pour toutes ces raisons nous avons souhaité nous tourner vers des auteurs contemporains. D’abord parce qu’ils étaient trop peu représentés dans nos programmations passées, mais aussi parce que le théâtre est par définition un art du pur présent. Nous avons eu l’envie profonde de transposer des sujets politiques et médiatiques à la scène, de proposer une tribune sur laquelle les maux de la société résonnent.

Par souci d’équité au sein du collectif, nous avons fait le choix de mettre à l’honneur des metteuses en scène lors de cette édition; deux créations sur trois seront proposées par des femmes.

Enfin, pour la première fois depuis 2016, nous avons inclus à notre programmation un spectacle jeune public. Il nous permettra non seulement de renouer avec l’onirisme et la poésie mais aussi de mettre en place des activités d’actions culturelles avec les enfants du pays Foyen, pendant la durée du festival.

Le Collectif Pampa tient à rendre hommage à son parrain, Pierre Cassignard, qui nous a quittés cette année et dont les conseils et le talent restent une inspiration. Cette édition lui est donc dédiée. 

Matthieu Dessertine 

pour le COLLECTIF PAMPA

278593562_1175881046500531_8698553431750075716_n.jpg

de Sophocle 

Collectif Pampa

279845868_511853833817776_7502685473508993572_n.jpg

Collectif Pampa

Occupe toi du 

bébé

de Dennis Kelly

Capture d’écran 2022-04-27 à 15.48.55.png

d'Anton Tchekhov

Collectif Pampa

279627837_984933848863771_3916552859913353249_n.jpg

Cie Le Royal Velours

de Hugues Duchêne

278756264_399929885015520_2073433042291293872_n-1.jpg

HANSEL

ET

GRETEL

et chantent en grelottant

d'après

une

adaptation

des Frères

Grimm

Collectif Pampa

278815147_511056640646866_3508115266324760239_n.jpg

Cie Les Oiseaux de Minerve

d'Anna Fournier

de Marie NDiaye

278566455_462510088893560_7032906191148182384_n.jpg

de Marie NDiaye

Artistes en voie

de professionnalisation

280722375_1439531476496847_6284505961382054639_n.jpg

Cie Le Grand Cerf Bleu

de Gabriel Tur